Guilhem remporte le prix de la Revue Française de Photogrammetrie et de Télédetection

Comprendre comment les glaciers répondent au changement climatique

Guilhem Marsy a obtenu le prix du meilleur article étudiant 2020 décerné par La Revue Française de Photogrammétrie et de Télédétection - RFPT pour sa publication intitulée "Détection automatique de zones en mouvement dans des séries d’images non recalées : application à la surveillance des mouvements gravitaires".

Guilhem est ingénieur Instrumentation Automatique Informatique diplomé de Polytech Annecy-Chambéry en 2016. Il a poursuivi son parcours en thèse au laboratoire de recherche LISTIC. Il est aujourd'hui ingénieur recherche et développement dans l'entreprise Tenevia, spécialiste de l'intelligence artificielle au service des données environnementales.

  • « A quoi servent vos travaux de recherche ?

L'objectif de ce travail de thèse est de développer des méthodes pour réaliser le suivi de mouvements gravitaires, comme les glaciers et les glissements de terrain, à partir de photos. En pratique, deux appareils photos fixes enregistrent des images quotidiennement du glacier ou du glissement de terrain, depuis deux points de vues différents. Ce sont ces deux points de vues qui permettent de reconstruire en 3D la surface étudiée. On peut ensuite combiner ces reconstructions 3D et les mouvements apparents du glacier dans les photos, pour mieux comprendre la dynamique de celui-ci. On peut ainsi comprendre comment les glaciers répondent au changement climatique, mais aussi se servir de ces méthodes pour alerter en cas de déplacement anormal de la surface étudiée, afin d'anticiper d'éventuels risques pour les populations ou infrastructures situées en aval.

  •  Quelle est votre mission chez Tenevia ?

Tenevia est une entreprise développant des solutions pour la mesure, la surveillance et la prévision dans les domaines de l'eau de l'énergie et de l'environnement. Une partie de ces solutions est basée sur le traitements d'images de caméras fixes ou mobiles. Mon travail consiste à concevoir des algorithmes permettant d'obtenir de l'information des images. Par exemple, nous proposons une solution de surveillance de rivière basée sur une caméra prenant des images du cours d'eau. Ensuite grâce à des méthodes de traitement d'images nous sommes capables de déterminer le niveau d'eau dans l'image, le convertir en hauteur d'eau et de mesurer les vitesses de surface pour calculer des débits. Cela nécessite des compétences en informatique mais aussi en mathématiques, apprentissage statistique, deep learning, etc.

  • Qu'est-ce qui vous passionne dans votre métier ?

Ce que j'aime c'est trouver des solutions à des problèmes concrets. Pour cela il faut continuer de se former, se tenir au courant en lisant des articles, tester de nouvelles méthodes, etc. Le plus souvent les solutions existantes ont besoin d'être adaptées, il faut donc faire preuve d'imagination ! » explique Guilhem Marsy

Détection automatique de zones en mouvement dans des séries d’images non recalées : Application à la surveillance des mouvements gravitaires

Partager

  • Facbook
  • Twitter
  • https://rc6.polytech.univ-smb.fr

Suivez #Polytech Annecy-Chambéry