Archives séminaires (depuis sept 2011)

Vous trouverez ci-dessous les archives des séminaires du laboratoire Symme (postérieures à septembre 2011)

Thèse Remi Rosset-Lanchet

Soutenance de thèse de Rémi Rosset-Lanchet

Titre :

Lieu : Polytech Annecy Chambéry

Date : le 24/01/2012

Huis-clos : soutenance dont l'accès est réservé aux membres du laboratoire

Soutenance de thèse Moustafa El Kass

Date : 7/12/2011

Lieu : Polytech Annecy-Chambéry, site d'Annecy Amphi B14

Titre : Nanomatériaux à propriétés optiques non-linéaires pour l'imagerie

Doctorant : Moustafa El-Kass

Résumé  :

 

Le développement de nanomatériaux à propriétés optiquement non linéaires (ONL) et fonctionnalisés pour un marquage spécifique est en plein essor dans le domaine de l'imagerie biologique. Le matériau ONL retenu pour nos travaux est l'iodate de fer (Fe(IO3)3). Les microémulsions inverses sont bien référencées dans la littérature pour leur rôle de gabarit lors de la synthèse des nanomatériaux obtenus par co-précipitation. Dans ce travail, les nano-réacteurs ont été préparés à partir des systèmes AOT/alcane/eau et Triton/1-hexanol/cyclohexane/eau. Les mécanismes de croissance et de cristallisation des nano-bâtonnets de Fe(IO3)3 ont été élucidés en combinant plusieurs techniques optiques et physico-chimiques. Nous avons démontré l’influence de la température et la nature du tensioactif sur la taille et la polydispersité du produit final. Les premiers essais de stabilisation des nanoparticules de Fe(IO3)3 par une couche de silice ont permis d'obtenir des nanoparticules de taille ~ 10 nm avec une forte réponse ONL.

 

 

 

Soutenance de thèse Fabien Degré

Date : En prévision pour le 1er Décembre 2011 à 9h30

Lieu : Polytech Annecy-Chambéry, site d'Annecy, salle B14

Doctorant : Fabien Degré

 

 

Prédiction numérique des caractéristiques d'une pièce traitée par galetage, application au secteur du décolletage

 

Le galetage est une opération de traitement de surface particulièrement intéressante économiquement. Les études scientifiques portant sur ce procédé n'ont pas permis jusqu'ici de décrire comment s'opèrent les processus qui conduisent à l'amélioration de la qualité géométrique et mécanique de la pièce, ce qui limite la portée des modèles existant. Dans ce travail, une nouvelle approche de la modélisation de l'opération de galetage est proposée. Elle repose sur une étude fine des phénomènes physiques mis en cause par la sollicitation de galetage. Les observations réalisées dans ce cadre apportent une contribution notable à la compréhension de l'opération, ouvrant la voie à une modélisation plus fidèle.

To top

Séminaire Christian Braesch

Lieu : Polytech Annecy Chambéry site d'Annecy Amphi B14

Date : 24/11/2011 heure : 14h

Intervenant Christian Braesch

Titre :  Système d'information Symme

 

Ayant développé une compétence dans la modélisation des informations liées a référentiel produit d’une entreprise, le laboratoire SYMME s’est engagé dans l’étude et la formalisation de son système d’information. Ce travail nécessite une modélisation des principaux processus supportant le fonctionnement du laboratoire. L’objectif de ce séminaire est de présenter les grandes lignes de ce projet :

  • ·         Les objectifs du projet
  • ·         La démarche de modélisation envisagée
  • ·         Etat des lieux du projet
  • ·         Les actions futures

To top

Soutenance à mi parcours J. Raujol Veille

Lundi 14 novembre 

Lieu site d'Annecy, amphi B14

Titre : Simulation numérique d'un procédé de formage incrémental par faible contact sur virole acier

Soutenance à mi parcours M. Pinel

Mercredi 9 novembre, 10h45

Lieu : Site d'Annecy, amphi B14

Titre : L'introduction de la gestion du cycle de vie dans les entreprises de sous-traitance comme vecteur de performance

Résumé : Cette soutenance présente les travaux de recherche réalisés dans le cadre d'un projet de thèse se déroulant d'octobre 2009 à octobre 2012. Le point de départ des travaux est le besoin pour les entreprises sous-traitantes d'avoir un référentiel produit. Ce référentiel a pour mission de tracer les informations
« contractuelles » échangées avec le donneur d'ordre et d'assurer la traçabilité du plan au produit physique. Ce référentiel doit ainsi gérer les différentes définitions du produit (définition fonctionnelle, définition de conception, définition pour fabrication?). Pour outiller ce référentiel, des logiciels PLM paramétrables aux besoins métiers de l'entreprise existent.

L'objectif de ces travaux est de proposer un cadre opérationnel basé sur MDA (Model Driven Architecture) pour supporter la mise en oeuvre de ce référentiel produit. Ce cadre permettra de créer en automatique le modèle paramétré du logiciel PLM (Platform Specific Model PSM) à partir du modèle issu des besoins métier (Platform Independant Model PIM) en s?appuyant sur des règles de transformations définies au niveau des langages des modèles PIM et PSM. Ce cadre sera étendu à différents métiers afin d'établir des correspondances entre deux définitions métiers du produit (définition de conception et définition de fabrication).
Le logiciel PLM utilisé sera audros. Le logiciel permettant de créer les langages sera Generic Modeling Environment (GME). Le logiciel permettant d'outiller les transformations n'est pas encore défini.

 

Séminaire H. Favrelière

Séminaire 3 novembre 2011

14h~15 heures

lieu Polytech Annecy-Chambéry site Annecy

Présentation

orateur : Hugues Favrelière

J'ai effectué ma thèse à l’Université de Savoie au laboratoire SYMME sur la définition d’un nouveau paramétrage pour caractériser la forme des éléments géométriques. Il a ensuite effectué une année d’ATER à l’Université de Savoie (Enseignement à Polytech Annecy-Chambéry et recherche au laboratoire SYMME). Il a ensuite rejoint la société ALTIMET dans le cadre d’un post-doc. Il y a transféré et continué à y développer un certain nombre de ses travaux de recherche, notamment sur l’implémentation d’un filtre géométrique, le filtrage modal. Il est finalement revenu à l’Université de Savoie et au laboratoire SYMME en septembre dernier.

Hugues Favrelière est lauréat 2010 du prix des neiges pour ses travaux de thèse.

Présentation : Méthode d’exploration des défauts géométriques

Dans ce séminaire, il propose de présenter une méthode d’exploration des défauts géométriques dont l’objectif est de maîtriser les variations admissibles de la géométrie réelle des pièces mécaniques autour d’une géométrie cible.

En effet, un produit mécanique doit remplir des fonctions particulières définies par un cahier des charges. Le travail du concepteur consiste alors à trouver une solution pour répondre aux exigences fonctionnelles fixées. Ces exigences peuvent être, par exemple, des fonctions d’étanchéité, de guidage, d’assemblabilité, voire des fonctions liées à la qualité perçue, etc.

Dans cette quête, le paramétrage géométrique innovant, issu de la méthode d’exploration présentée, vise à améliorer la maîtrise de la qualité géométrique des produits pour répondre à ces exigences fonctionnelles.

To top

Soutenance de Thèse de Latifa Houf 28/10/2011

Date : 28/10/2011 heure : 10 heures

Lieu : Polytech Annecy Chambéry

Salle : NC

Résumé :

 

Le développement de nouveaux capteurs, transducteurs et de dispositifs intégrés optoélectroniques et piézo-électriques nécessite l'élaboration de nouveaux matériaux avec des propriétés mécaniques, optiques et électriques couplées. Dans cette perspective, les nanocomposites à base de nanocristaux inorganiques non centrosymétriques dispersés dans une matrice polymère peuvent donner à la fois des propriétés piézoélectriques et optiques non-linéaires. Cependant, la dispersion et l’orientation des nanocristaux dans la matrice sont primordiales si on souhaite un comportement collectif des nanocristaux individuels et des propriétés résultantes significatives.

Dans ce travail, nous avons utilisé des cristaux d’iodate de fer (Fe(IO3)3) comme nano-charges inorganiques et le PMMA/ PTMPTA comme matrice polymère. La réponse optique non-linéaire du Fe(IO3)3 est comparable à celle des cristaux les plus efficaces tels que BaB2O4 et LiNbO3. Le comportement piézoélectrique du matériau massif n’étant pas référencé, sa structure cristalline laisse toutefois envisager des propriétés piézoélectriques intéressantes. Par ailleurs, la matrice polymère a été choisie pour sa simplicité d'utilisation et de production, son coût relativement faible, sa versatilité et sa facilité de mise en forme.

Les nanocomposites peuvent être élaborés par deux voix différentes : la première consiste à disperser mécaniquement des nanocristaux fonctionnalisés dans un polymère ou dans un solvant de polymère approprié et la deuxième concerne la polymérisation in-situ de microémulsions composées du monomère liquide. Les synthèses en microémulsions inverses ont été privilégiées pour d’une part élaborer des nanocristaux d’iodate de fer de taille et de forme contrôlées puis, d’autre part, photo-polymériser des couches minces déposées à la tournette. Un aspect très original de ce travail consiste en l’utilisation de la Diffusion Hyper-Rayleigh pour étudier in-situ les cinétiques de cristallisation des particules d’iodate de fer en fonction des conditions expérimentales de synthèse à savoir, la température et la composition des microémulsions. Cette technique qui consiste à détecter les réponses optiques non-linéaires des suspensions de nanoprticules en microémulsions a été combinée avec d’autres méthodes expérimentales plus classiques comme la diffraction des rayons X, la diffusion dynamique de la lumière et la microscopie électronique en transmission. Cela a permis d’élucider les mécanismes de croissance des nanocristaux d’iodate de fer en microémulsions inverses.

Par la suite, des couches minces nanocomposites ont été préparées après orientation sous champs électriques des nanocristaux polaires dispersés dans le MMA. Les caractérisations mécaniques, optiques non linaires et piézoélectriques de ces couches sont encourageantes.

 

Mots clefs : Microémulsions, nanocristaux inorganiques, Fe(IO3)3, nanocomposites, piézoélectricité, optique non-linéaire, polymérisation in-situ

To top

Soutenance de Thèse Minh Hien BUI

Nom  : BUI    Prénom : Minh Hien

Date de la soutenance : 27 octobre 2011  Heure : 14h00  Salle : B120

Lieu de la soutenance : SYMME Polytech Annecy-Chambery, 05 chemin de Bellevue, 74944 Annecy le Vieux

Titre : Identification et simulation des incertitudes de fabrication

 

Résumé :

L'étude présente les méthodes pour identifier et simuler les défauts de fabrication tridimensionnels. Les méthodologies ont été élaborées sur la base des travaux antérieurs, tels que la méthode de simulation  MMP (Model of Manufactured Part) présentée par F. Villeneuve et F. Vignat, associée à la méthode de la double mesure présentée par S. Tichadou.

Dans cette thèse, la première méthode proposée, basée sur la méthode des petits déplacements (TPD) est présentée et permet l'identification des défauts de fabrication. Cette méthode permet de distinguer les défauts d'usinage et les défauts de positionnement d'un lot de pièces au cours d’un processus de fabrication. Les résultats obtenus dans cette méthode représentent les dispersions géométriques des pièces usinées. En outre, une méthode d’analyse modale de défauts a été  pour analyser les défauts de forme d'une pièce mesurée sur une MMT  avec un nombre restreint de points de mesure (10 points sur chaque surface usinée). Les résultats montrent que les modes des défauts de forme sont obtenus correctement (bombé, ondulation, vrillage, etc.)

En raison de l'importance du rôle du défaut de positionnement dans la qualité d'un produit en cours de fabrication,  ensuite deux indicateurs simples ont été proposés pour évaluer la qualité globale d’un montage de fixation de pièces.

Par ailleurs,  un modèle permettant de simuler les défauts de positionnement d'une pièce fixée sur un mandrin à trois mors a été développé Le modèle final de simulation est une combinaison de trois méthodes: plan d’expérience,  simulation par éléments finis, et simulation de Monte Carlo. Pour la méthode des plans d’expérience, trois facteurs, qui sont supposés être les plus importants dans les défauts de positionnement, sont utilisés dans le modèle.  Les résultats obtenus à partir des simulations  sont exprimés sous  forme de distributions et de paramètres statistiques caractéristiques. Ceux-ci sont ensuite utilisés pour effectuer les simulations en appliquant la méthode de Monte Carlo.

Enfin, un modèle global est proposé,  pour simuler  la gamme de fabrication d’une pièce fraisée. Ce modèle permet de vérifier la gamme choisie avec des tolérances fonctionnelles de la pièce imposée. De plus, cette méthode permet de vérifier une gamme de fabrication en garantissant les tolérances fonctionnelle imposées ou une utilisation inverse qui permet de déterminer  les tolérances garantissant un nombre de pièces usinées hors des zones de tolérance.

Séminaire S. Tichadou

Séminaire du 20 octobre 2011

13h~14 heures

lieu Polytech Annecy-Chambéry site Annecy - Amphi B120

Présentation

Orateur Stéphane Tichadou

Séminaire P. Jeandel

Séminaire du 6 octobre 2011

14h~15 heures

Lieu IAE - amphi 012

 

Présentation de la plateforme Cristal Innov (à laquelle le laboratoire SYMME est adhérent) :

Passer d’un état minéral à un cristal de haute qualité et lui permettre de devenir une pièce maîtresse dans des composants à forte valeur ajoutée est le quotidien des industriels et des chercheurs en cristallogenèse. L’objectif général de la plateforme Cristal Innov est de renforcer et structurer une filière industrielle nationale sur les cristaux, permettant :

- aux PME du secteur de se développer (innovation, R&D, compétitivité, chaînes de valeur, taille critique / mutualisation)

- aux laboratoires d’aller plus loin dans leurs travaux de R&D et de mieux les valoriser

- à plusieurs secteurs industriels français importants (défense, transport, énergie, chimie/nucléaire, laser, médical ) de pouvoir compter sur ces savoir-faire stratégiques pour certaines applications sensibles

- un développement territorial par une spécialisation « high tech » et multi marchés.

 

Cristal innov, qui rassemble 34 entreprises et laboratoires de recherche essentiellement situés en Rhône-Alpes, mutualise des équipements industriels et de caractérisation, une équipe de spécialistes au sein d’un bâtiment dédié à la cristallogenèse (avec salles blanches), permettant ainsi la concrétisation de projets innovants portés par des PME ou des laboratoires jusqu’à l’industrialisation ainsi que  le développement de formations au service de la compétitivité de la filière. Cristal Innov, centre technologique et de formation, est donc une plateforme technologique mutualisée de cristallogénèse visant à renforcer cette filière industrielle stratégique et à favoriser une dynamique de projets collaboratifs à large spectre :

- Industrie des semi-conducteurs (microélectronique, télécoms)

- Photovoltaïque

- Photonique (lasers, imagerie médicale…)

- Scintillateurs (détecteurs, éclairage)

- Matériaux (substrats, nanocouches et microtechniques)

- MEMS

Oratrice : Patricia Jeandel

 

Présentation

 

Fiche résumé

 

 

 

Responsable de la plateforme Cristal Innov

Plateforme technologique Procédés et Cristaux innovants

 

cell : +33 (0) 619 23 40 56

tel : +33 (0) 479 26 25 10

fax : +33 (0) 479 65 29 47

patricia.jeandel@cristalinnov.fr

www.cristalinnov.fr

 

Site de Montmélian

Batiment CleanSpace (http://www.cleanspace.fr/gb/espace_gb.htm)

354  voie Magellan - Parc d'Activités Alpespace ( http://www.alpespace.com/)

73800 Sainte Hélène du Lac

 

Lyon Ingeniérie Projets

L'atrium - BP 32009

69616 Villeurbanne cedex

 

 

Séminaire L. Charleux

Séminaire du 29 septembre 2011

14h~15 heures

lieu Polytech Annecy-Chambéry site Annecy - Amphi B120

Orateur : Ludovic Charleux

 J'ai effectué ma thèse à l'INP Grenoble au laboratoire SIMAP sur l'utilisation de l'essai d'indentation pour étudier la plasticité de verres et d'alliages métalliques. J'ai ensuite effectué un post-doc à l'université de Karlsruhe au laboratoire IZBS sur la modélisation numérique de la plasticité cristalline. J'ai ensuite rejoint l'université de Rennes 1 et le laboratoire LARMAUR comme maître de conférences. J'y ai travaillé essentiellement sur l'étude du comportement mécanique des verres et sur développement de méthodes inverses qui utilisent des essais de contact (indentation, rayage). J'ai rejoint l’université de Savoie et le laboratoire SYMME depuis septembre 2011.

 

Présentation : Comportement plastique des verres et essais de contact

 

Dans ce séminaire, je propose d'aborder plusieurs questions relatives au comportement mécanique de matériaux vitreux à température ambiante par le biais des essais de contact tels que l'indentation. Les verres présentent des comportements mécaniques variés et parfois surprenants selon leur nature et l'échelle d'observation. Deux familles de matériaux amorphes sont étudiés: les verres silicatés (très présents industriellement dans le vitrage, la gobeleterie, ...) et les verres métalliques dont le développement est plus jeune. L'approche que je présente s'appuie sur le la mise en place de protocoles expérimentaux et numériques qui exploitent les essais de contact pour comprendre et caractériser le comportement «plastique» de ces matériaux. En effet, les essais de contact permettent de mettre en place et d'observer une forme de plasticité dans ces matériaux mais leur interprétation pas évidente. Mes travaux visent à fournir des méthodes quantitatives et robustes à même de palier à ce problème.

 


Laboratoire SYMME
Maison de la mécatronique - 7, chemin de bellevue
74940 Annecy-Le-Vieux
Tél. + 33 450 096 560
Fax. +33 450 096 543
direction.symme [at] univ-savoie.fr