Identifiez-vous

###HIDDEN_FIELDS###

Login: ###USERNAME###

###HIDDEN_FIELDS###
Thèse Gammes et cotations pour le reglage des machines-outils de decolletage

Résumé

Les moyens de production ont subi de fortes évolutions techniques durant les dernières décennies. La tendance actuelle est de minimiser le nombre de remise en position de la pièce au cours de sa réalisation de façon à gagner en temps de cycle et en précision. Le métier du décolletage, lui, est fortement soumis à cette problématique pour répondre à des cadences de production et des exigences clients de plus en plus élevées. On constate malheureusement, que les outils méthodiques et logiciels n’ont pas suivi cette même évolution et que l’industrialisation de pièces de complexité croissante pose problème. Il existe pourtant des méthodes d’industrialisation que l’on pourrait qualifier « d’académiques ». On remarque cependant que ces dernières ont été conçues pour l’usinage conventionnel à partir de lopins de matière mais ne prévoient pas l’usinage à partir de barres, qui est la caractéristique du décolletage.

La méthode des flux présentée dans ces travaux répond à cette problématique en fournissant une démarche systématique aux préparateurs méthodes, leurs permettant de définir le séquençage des opérations de fabrication en un nombre minimal d’étapes et donc d’arrêts machines. Pour cela, nous proposons une description formelle du processus de fabrication, l’organisant en postes, prises-de-pièces et opérations de fabrication. Nous proposons ensuite d’organiser les opérations de fabrication en étapes, destinées, soit au réglage initial ou régulier des machines, soit à la surveillance en production. Le fait de créer une gamme de réglage distincte de la gamme de surveillance nous paraît essentiel et est en accord avec le fait que le réglage et la surveillance des machines sont souvent effectués par deux personnes différentes, en l’occurrence, un régleur et un opérateur.

Pour chacune des gammes, nous déterminons un jeu de cotes de fabrication par une approche novatrice appelée les chaînes de cotes à incertitudes de mesure minimales.

Nous proposons d’adjoindre à ce jeu de cotes de fabrication, un nouveau jeu de cotes que nous appelons les cotes pilotes. Ces dernières correspondent aux paramètres sur lesquels peut agir le régleur pour corriger les écarts mesurés sur les cotes de fabrication. Une fiche de calcul est générée pour les régleurs donnant les corrections à effectuer sur les cotes pilotes en fonction des écarts mesurés sur les cotes de fabrication pour chaque étape de réglage ou de surveillance.

Des expérimentations sur des cas industriels ont permis de valider notre approche qui a ensuite été implémentée dans le logiciel d’industrialisation Copilot Pro™.

Ce travail de recherche s'inscrit dans le cadre d'une collaboration entre le laboratoire SYMME de l’Université de Savoie et le Centre Technique de l’Industrie du Décolletage et fait partie de programme « Tolérancement et Qualité des produits » du Pôle de Compétitivité Arve-Industries Haute-Savoie Mont-Blanc.

Ephraïm GOLDSCHMIDT
Ingénieur de recherche du département R&D Innovation du CTDEC
Tel: 04 50 98 20 44
CTDEC Cluses
e.goldschmidt@ctdec.com